Takouine

Renommer Windows en ligne de commande

Ensemble, nous allons voir différentes solutions pour renommer le serveur, puisqu’à l’installation le serveur dispose d’un nom générique sous la forme « WIN-XXXXXXXX ».qui consiste à utiliser l’option « renamecomputeur » de l’utilitaire « netdom ».

Les trois solutions possibles sont :

  • L’utilitaire en ligne de commande « netdom »
  • L’utilitaire en ligne de commande « sconfig »
  • PowerShell

Personnellement, je conseille l’utilisation de la méthode PowerShell puisque c’est une méthode qui fonctionnera sur tous les serveurs récents, et c’est une solution qui a de l’avenir. Pour le reste, « sconfig » est typique à Windows Core et « netdom » est une commande relativement ancienne.

De manière générale, concentrez-vous sur les commandes PowerShell tout en prenant en considération les alternatives. Des alternatives parfois plus simples et efficaces.

I.  Renommer la machine en utilisant netdom

Une fois votre serveur démarré, vous vous retrouvez avec l’Invite de commandes. Pour ma part, je vais renommer mon serveur en « CORE01 » à la place du nom actuel « WIN-KC1P6K7PECT » qui n’est pas très original et difficile à retenir.

Afin de renommer la machine, saisissez cette commande :

La seule chose que vous avez à changer dans la commande c’est le nom que vous souhaitez donner à votre serveur. En ce qui concerne %computername% c’est une variable prédéfinie qui a pour valeur le nom actuel de la machine (ce qui évite de le ressaisir et qui fonctionne dans tous les cas sans adaptation).

Un message d’avertissement apparaît afin de vous signaler que l’ordinateur sera renommé. Penser à lire l’avertissement indiqué. En fait, il vaut mieux renommer le serveur à l’installation et ne plus remodifier ce nom pour éviter de s’attirer des problèmes.

Validez la demande de modification du nom de l’ordinateur en indiquant « O » puis appuyez sur « Entrée ».

windows-renommer-machine-netdom-01

Il ne reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur grâce à la commande shutdown comme ceci :

Une fois le serveur redémarré, connectez-vous à votre session habituelle.

Pour finir, vérifions que le nom du serveur est bien modifié grâce à la commande suivante :

Vous remarquerez que le chemin « C:UsersAdministrateur… » Contient toujours l’ancien nom dedans, ceci est normal puisque Windows a conservé le profil utilisateur du compte Administrateur. Le répertoire personnel du compte Administrateur local étant constitué du nom du compte suivit du nom de l’ordinateur au moment de la création. C’est donc essentiel de vérifier le changement de nom avec la commande indiquée ci-dessus.

windows-renommer-machine-netdom-02

Votre serveur a désormais un nouveau petit nom ! Passons à la seconde méthode.

II. Modification avec SCONFIG

Il suffit de saisir la commande « sconfig » dans l’Invite de commandes Windows, de faire le choix « 2 » pour changer le nom de l’ordinateur. Une fois le choix effectué, saisissez le nouveau nom et appuyez sur Entrée, un message vous demandant de redémarrer l’ordinateur pour appliquer la modification apparaîtra.

modification-sconfig-01

III. Renommer en utilisant Powershell

Il existe également une commande toute simple depuis Powershell 3.0 pour renommer une machine Windows, grâce à l’utilisation du command-let « Rename-Computer ».

Au préalable, passez dans une console PowerShell en saisissant tout simplement :

Comme ceci :

Dans la commande ci-dessus, il vous suffit de remplacer le champ nom par le nouveau que vous souhaitez donner à votre machine.

Remarque : La commande équivalente en Powershell 2.0 est la commande suivante : (Get-WmiObject -Class Win32_ComputerSystem).rename(“nom”)

Enfin, on termine simplement avec une commande pour redémarrer le serveur :

Voici un exemple de sortie :

renommer-windows-powershell-01

Au redémarrage de la machine, on peut vérifier que le nom est changé grâce à la commande « hostname ».

renommer-windows-powershell-02

TOUT VOIR Ajouter une remarque
VOUS
Add your Comment