Takouine

C. Installation du PXE sur le NAS Synology

Pour cela, il faut procéder au téléchargement puis à la configuration d’un syslinux  (Modules PXE sous Linux). Vous pouvez trouver différents tutoriels sur la toile, comme par exemple en français ici et les sources de syslinux  ici

En gros, il vous faudra principalement modifier le fichier “PXEBOOTpxelinux.cfgdefault” afin qu’il ressemble à ceci :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
DEFAULT menu.c32
MENU TITLE PXE Boot Menu de demo
PROMPT 0
TIMEOUT 100
ONTIMEOUT chainlocal
LABEL chainlocal
MENU LABEL Demarrage sur le disque local
    MENU DEFAULT
KERNEL chain.c32
APPEND hd0
LABEL Demarrage sur WinPE generique
   LINUX memdisk
   INITRD ISO/Generic_x86.iso
   APPEND iso raw
  
LABEL Demarrage de CloneZilla
   LINUX memdisk
   INITRD ISO/clonezillalive2.4.210i686pae.iso
   APPEND iso  

Je vous conseille d’effectuer la modification de ce fichier sans extension avec Notepad++ afin d’éviter les effets de bords et de format liés à l’utilisation du Bloc-notes Windows.

Et stocker vos images .iso sous le dossier “PXEBOOTISO“, comme par exemple une image de client LiteTouch ou générique de MDT, une image WinPE de votre cru, une image de réparation WinRE et pourquoi pas une image du logiciel libre Clonezilla – Pour peu que cela soit des images amorçables au format .ISO, ou (WinImage) libre à vous de choisir  :-)

Si vous ne voulez vraiment pas vous casser la tête, vous pouvez télécharger mon exemple prêt à l’emploi :

  • Pour la version complète, c’est ici (~455Mo)
    • Contient une image WinPE 32 bits avec quelques petits outils :-)
    • Contient une image LiveIso de CloneZilla v2.4.2-10 pour système 32 bits/PAE (PC Récents)

 

  • Pour la version sans les .ISO, c’est ici (~110Ko)
    • Pour l’image WinPE, utilisez simplement le MDT

PXE01-img07

 

Pour CloneZilla, vous trouverez les sources ici, sans oublier de choisir le format “.iso” au niveau de “File Type”

Copiez tous ces fichiers dans le fameux dossier “PXEBOOT” du NAS, créé précédemment.

Dans le panneau de configuration du NAS, cliquez sur l’icône “FTP“, puis sélectionnez l’onglet “TFTP / PXE“.

 

PXE01-img08-550x374

Cochez la case “Activer le service TFTP” puis cliquez sur le premier bouton “Selectionnez” afin de choisir le dossier racine “PXEBOOT“.

Cochez la case “Configurer le service DHCP sur ce serveur pour PXE

A ce moment, il est possible que l’interface vous demande d’installer DHCP Server s’il n’est pas déjà installé. Laissez vous guider par l’assistant Synology, il va très bien s’en charger pour peu que l’accès Internet soit valide.

Cliquez sur le second bouton “Selectionnez” afin de choisir le fichier du chargeur de démarrage, soit “pxelinux.0

La particularité de cette configuration réside dans la présence de 2 serveurs DHCP sur un même réseau. En effet, dans mon cas, la Freebox assure la distribution standard des adresses IP alors que le NAS fournira le chargeur de démarrage (option DHCP 67).

Dans le champ “Serveur DNS” et “Passerelle” entrez l’adresse de la box. Pour le reste, entrez une petite plage d’adresse IP (celles-ci ne seront pas retenues par le client DHCP)

Ça marche plutôt très bien, mais malgré mon analyse je n’ai pas encore d’explication claire sur ce comportement et j’aurais préféré stipuler explicitement l’option 66 sur le serveur DHCP (Freebox) afin d’indiquer le serveur PXE (NAS). – N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez  des informations pertinentes sur le sujet :-)  

 

Ensuite cliquez sur le bouton “Appliquer“.

TOUT VOIR Ajouter une remarque
VOUS
Add your Comment