Takouine

Microsoft et Lenovo partenaires pour bloquer Linux ? Non

Des utilisateurs se sont échauffés hier sur Reddit pour dénoncer l’entente secrète conclue Lenovo et Microsoft. La finalité ? Interdire l’installation d’OS non Windows sur certaines configurations du premier constructeur mondial de PC.

Tous les ingrédients étaient donc réunis pour déchainer les passions. Sauf que l’explication est en vérité beaucoup plus simple, semble-t-il. Matthew Garrett, un développeur Linux réputé et membre de la FSF, résume bien l’affaire.

La faute de Lenovo et Microsoft ? Non, d’Intel

« Lenovo a signé un accord avec Microsoft qui empêche l’installation de système d’exploitation libres » ? « C’est du sensationnalisme, faux et détourne d’un vrai problème » écrit-il sur son blog, avant d’avancer des explications techniques.

Les plateformes Intel permettent de configurer le stockage de deux façons : standard (ou AHCI) et RAID. Et dans le cas des PC Lenovo, le firmware est configuré par défaut avec le mode RAID. Problème, Linux ne peut fonctionner dans ce cas de figure. Et ce n’est pas de la faute du fabricant chinois.

Intel n’a tout simplement pas prévu le support de Linux pour ses produits avec le mode RAID. En conséquence, explique Matthew Garrett, un utilisateur ne peut pas installer Linux sur ces machines. Cette impossibilité technique ne tient en rien à un pacte anti Linux conclu avec Microsoft.

lenovo-linux-620

Mais pourquoi Lenovo opte-t-il pour ce mode plutôt que l’autre ? Vraisemblablement pour des questions de performances et de drivers Intel, explique le développeur. Le fabricant de PC ne pourrait-il pas offrir la possibilité de changer l’option par défaut dans son firmware ?

Pour Matthew Garrett, la raison est simple là aussi : en cas de changement, l’ordinateur ne serait plus en mesure de démarrer et cela dégraderait la gestion de l’alimentation. A la clé en outre, des coûts de support en hausse.

« Pour un appareil grand public, pourquoi voudriez-vous cela ? Le nombre de personnes qui achètent ces ordinateurs portables pour exécuter autre chose que Windows est minuscule » juge l’expert Linux. Selon lui, cette affaire met en évidence un autre problème.

« Lenovo ne bloque pas intentionnellement » Linux

« Intel fait très peu à pour que les systèmes d’exploitation libres fonctionnent bien sur leur matériel grand-public – nous n’avons encore aucune information d’Intel sur la façon de configurer les systèmes pour assurer une bonne gestion de l’énergie, nous n’avons aucun support pour les périphériques de stockage en mode ‘RAID’ et rien ne nous permet de penser que cela ira mieux à l’avenir. »

Plutôt que de se mettre en colère à l’encontre de Lenovo, il exhorte les utilisateurs à mettre la pression sur Intel afin que celui-ci fournisse le support nécessaire.

« Pour améliorer la performance du système, Lenovo pousse une tendance de l’industrie en adoptant RAID sur les disques SSD pour certaines configurations de produits. Lenovo ne bloque pas intentionnellement les clients utilisant d’autres systèmes d’exploitation sur ses appareils et est pleinement engagé à fournir des certifications Linux et des conseils d’installation sur un large gamme de produits » réagit de son côté le constructeur de PC.

Contacté par Engadget, Microsoft réfute quant à lui que son programme Signature interdise l’installation de Linux et avance comme Lenovo l’explication du support matériel.

22 septembre 2016

0 responses on "Microsoft et Lenovo partenaires pour bloquer Linux ? Non"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.